Partagez | 
 

 Classification des daevas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae
Novice de la Clé

Novice de la Clé
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/06/2015
Age : 18
Localisation : Orléans

MessageSujet: Classification des daevas   Mar 30 Juin - 16:37

Crédits:
 

D'abord, une définition du terme « Daeva ». On pourrait fournir deux débuts de réponse : un Daeva est un humain littéralement touché par la grâce du dieu Aion, se voyant offrir le don d'immortalité ainsi qu'une palette de capacités physiques et magiques dans certaines proportions, d'une certaine puissance. Ou, un Daeva est un humain recevant, via le rituel de l’ascension réalisé par d'autres Daevas dont c'est le métier, le don d'immortalité ainsi qu'une palette de capacités physiques et magiques dans certaines proportions, d'une certaine puissance.
La première hypothèse implique l'action directe du dieu Aion, sous entendant son existence -immatérielle- et le caractère divin des seigneurs empyréens. La seconde hypothèse implique le fait que le dieu Aion ne soit qu'un mythe religieux autour duquel s’articulent un ensemble de croyances, comme pour la religion IRL ; les seigneurs empyréens seraient alors plutôt des prophètes que des demis-dieux, mais la manifestation des pouvoirs de l'ether reste concrète.
Quoi qu'il en soit, Daeva désigne un être n'étant plus humain dans la mesure où ses nouvelles capacités latentes et son pouvoir de tromper le temps le font s'approcher d'un statut divin.

Précision sur le don d'immortalité : il est question d'intemporalité, et d'un état de mort réversible dans la mesure où le cadavre d'un Daeva, après un délai variant en fonction d'un certain nombre de facteurs, parvient à se reconstituer à un obélisque de sorte à être de nouveau fonctionnel. L'âme du Daeva, lors du processus de résurrection à un obélisque, subit un dégât qui se traduit par une perte de mémoire permanente ou non, et/ou une perte d'humanité permanente ou non, et/ou une perte d'expérience (exemple : perte de la mémoire musculaire apprise suite a X entraînements à l'épée) permanente ou non.
Il reste à décider si le corps se reforme à l'obélisque dans un état proche de celui du moment qui à précédé la mort, soit dans un état similaire à celui du moment de l’ascension du Daeva.
Exemple : Lorsque Vaelan est devenu Daeva, il avait la carrure d'un jeune soldat assez peu solide. A présent, après quelques années d'entraînement, il fait presque le double de son poids d’antan en muscle. Lorsqu'il meurt, Vaelan reprend-t-il, après sa résurrection, son physique de jeune soldat peu solide, ou son physique de soldat musculeux ?

Pour classer les Daevas en fonction de leurs palettes de pouvoirs, on se basera dans un premier temps sur une classification selon 6 ordres. Notez d'abord que le noms des ordres ne correspond pas au destin des Daevas. Par exemple, l'ordre Guerrier ne comprend pas que des Daevas militaires, mais comprend des Daevas dont la palette de pouvoirs, selon un point de vu restrictif, correspond le plus à un emploi militaire comme on le concevait à l'époque où les Daevas n'existaient pas (guerriers primitifs se battant sans magie, etc).
A noter qu'un Daeva s'assimile d'abord à un ordre avant de gagner en maturité pour s'orienter naturellement vers une famille de Daevas.


Ordre des Guerrier : il regroupe les Daevas dont la palette de pouvoirs concerne surtout des améliorations physiques telles qu'une force augmentée, une endurance inhumaine, un renforcement des os, de la chair, des organes, et parfois une combativité et un courage accrus. Dans une moindre mesure, les Guerriers voient leurs vue et leur ouïe s'affiner légèrement ; on rapporte également des cas dans lesquels les Guerriers peuvent exsuder une aura chargée de combativité, courage et ténacité pour la transmettre aux personnes proches sous la forme d'un sentiment de sécurité et de confiance.

Ordre des Mages : il regroupe les Daevas dont la palette de pouvoirs concerne une manipulation lourde des éléments, des esprits et des sentiments. Les Mages jouissent d'une sensibilité très poussée quant aux phénomènes liés à la magie dans l'espace et le temps ainsi que d'une endurance mentale leur permettant d'assimiler et de comprendre des données avec plus d'aisance. Il arrive que certains Mages voient leur mémoire auditive et photographique augmenter de manière notable. Ils disposent également d'une condition physique légèrement supérieure à celle d'un humain, même si cela reste subtil.

Ordre des Éclaireurs : il regroupe les Daevas dont la palette de pouvoirs concerne principalement la déformation du spectre lumineux et l'atténuation des bruits et de la présence. Les éclaireurs disposent d'une immense sensibilité avec la nature, à un tel point qu'il sont capable de se métamorphoser en animaux à un certain âge. Ils sont naturellement plus résistants aux poisons et jouissent d'une amélioration sensorielles considérable, d'un instinct très développé ainsi qu'une condition physique augmentée (plus d'endurance, un peu plus de force).

Ordre des Prêtres : il regroupe les Daevas dont la palette de pouvoir concerne à la fois le soin des êtres vivants ainsi que l'augmentation de leur condition physique et mentale. Doué d'une empathie hors norme, les Prêtres peuvent sentir le mal être chez les personnes sans même avoir à les approcher. Ils sont aussi capable de manipuler les éléments, quoi que moins puissamment que les Mages. On notera que les Prêtres se voient octroyer une condition physique supérieure à celle des éclaireurs concernant les augmentation de la résistance physique et mentale mais inférieure concernant la force, les sens et les réflexes. Il est admis que les Prêtres sont les plus sensibles des Daevas aux voies d'Aion, si bien qu'ils font souvent office de personnel religieux.

Ordre des Ingénieurs : il regroupe les Daevas dont la palette de pouvoir concerne la manipulation de la magie dans un contexte à la fois mécanique et ésotérique. Bénéficiant d'un certain instinct poussé quant à la compréhension d'un système à la fois physique et magique mais non organique, les Ingénieurs contribuent souvent aux progrès technologique. Les Ingénieurs sont capables de déceler dans une machines d'une certaine complexité un esprit avec lequel communiquer et échanger, ceci expliquant que certaines de leurs créations ne fonctionnent qu'avec eux. On notera que les Ingénieurs jouissent des même améliorations physiques que les assassins en plus de bénéficier d'une sensibilité aux phénomène magiques spatiaux non-négligeable

Ordre des Artistes : il regroupe les Daevas dont la palette de pouvoir concerne l'emploi des ondes sonores à des fins de manipulations offensives, défensives et curatives. Considéré comme un Ordre hybride Prêtre-Mage, les Artistes sont doués d'une empathie remarquable ainsi que d'une sensibilité aux phénomènes magiques spatiaux et temporels, mais ces traits sont un peu moins poussés que pour les Ordres des Prêtres et des Mages. On remarque chez les artistes un talent inné pour l'oraison et la transmission de sentiments. Ils jouissent d'une condition physique et mentale similaire à celle des Mages.


Viennent ensuite les familles, un échelon plus précis de la classification. Comme pour les ordres, les noms des familles ne sont pas forcement représentatif du destin des Daevas concerné mais sont plutôt des nominations attribuées selon certaines observations subjectives:

1) Ordre des Guerriers :

- les Templiers : ce sont les Daevas de l'ordre des Guerrier dont la palette de pouvoir à muté pour s'orienter d'avantage vers l'affinement des capacités défensives magiques ou liées directement à la condition physique ou mentale. On rapporte par exemple une augmentation significative de la densité osseuse et un net renforcement du squelette sur ses points faibles, comme les tempes où la colonne vertébrale, ainsi qu'une meilleure gestion d'émotions négatives liées au combat telles que la peur ou le découragement et une augmentation de la vitesse de régénération des tissus endommagés. On notera aussi une endurance et une force hors norme qui permettent au Templier de pouvoir s'acquitter d'un grand nombre de tâches physiques, ainsi il n'est pas rare de retrouver ces Daevas dans de nombreux domaines très manuels. Quant à leur rapport à la magie défensive, les Templiers peuvent être momentanément capable d'augmenter leur résistance physique et mentale déjà extraordinaire et sont également en mesure d'annuler certains effets de magie étrangère orienté vers eux. On rapporte également, dans le domaine militaire, que nombre de Templier développe un instinct en ce qui concerne les concepts de protection et de préservation, ainsi sont-il à l'aise plus vite à l'emploi d'outils liés à la sauvegarde de leur personne ou d'autrui comme le bouclier ou à l'exploitation ou la construction de structures défensives. Il n'est donc pas rare de retrouver des Templier dans la branche du Génie militaire lorsqu'il est question de bâtir ou renforcer un bastion. C'est d'ailleurs de ce constat que vient le terme de Templier, un nom donné à ceux tout aussi doué dans la construction d'édifices solides que dans leur protection, et dans la sauvegarde de ce qui est sacré. Enfin, de l'Ordre des Guerrier, les anciens Templiers sont les plus aptes à transmettre inconsciemment à leurs proches alliés un sentiment de sécurité, de courage et de confiance.

- Les Gladiateurs : de l'Ordre des Guerriers et de tous les autres Ordre en général, les Gladiateurs sont la famille de Daevas dont les capacités physiques, mentales et leur palette de pouvoirs les préconisent à la destruction sous sa forme la plus brutale et directe. On reportera d'abord une très nette augmentation de leur force physique via une croissance musculaire accélérée et une densité des fibres musculaire accrue couplée à une amélioration de leur résistance, même si elle reste inférieure à celle des Templiers. Leur endurance et leur puissance hors norme permet à ces Daevas de s’acquitter de tâche physique lourde sans problème. Quant à la gestion des émotions, on retiendra que les Gladiateurs ne fonctionnent pas comme les Templiers : plutôt que de pouvoirs renforcer leur courage et leur volonté, ils sont naturellement capable de se focaliser sur des émotions très vives telles que la rage et la rancune pour la magnifier et s'y noyer, en faisant abstraction de tout le reste. A l'instar des Templiers, les Gladiateurs sont très présents dans les domaines demandant de fortes aptitudes manuelles. L'un des détails les plus intéressant avec les Gladiateurs est leur sensibilité à la violence, à la guerre et aux armes. C'est la famille de Daevas qui présente le taux de militarisation le plus élevé, et chaque Gladiateurs est capable, même très jeune, d'apprendre à se servir d'un éventail d'armes incroyablement large. Le terme de Gladiateur vient de ce dernier constat et fait échos à ces combattants d'arène polyvalents qui pouvaient manier n'importe quel objet contondant ou tranchant pour en faire une arme. Enfin, on notera que la colère d'un Gladiateur peut très facilement inspirer ses proches camarades à redoubler d'ardeur pour achever quelque tâche que ce soit.


2) Ordre des Mages :

- Les Sorciers : ce sont les Daevas dont la palette de pouvoir et la condition mentale ont mutées pour s'orienter vers la manipulation lourde et directe des puissances élémentaires -feu, vent, eau, terre-. Leur force est très légèrement supérieure à celle d'un humain, mais leur absolue puissance est surtout psychique. Les Sorciers sont capables de contraindre toutes les facettes de la nature à leur volonté. Leur esprit sur-developpé est tant capables d'assimiler des données à un rythme qu'une humain ne pourrait soutenir que de fendre la pierre d'une pensée. Il est admis que les Sorcier sont extrêmement sensible à la magie sous toutes ses formes et qu'à tout moment il leur est possible de communiquer avec les courant d'ether pour les contraindre à toutes les fantaisies. Le terme sorcier est très ancien, il fait référence aux mystiques d'un temps passé qui commandaient au destin à la simple force de leur volontés et de leur incantations. Même si ça n'est pas si évident que ça, on retrouve les Sorcier partout dans la société : dans la recherche ésotérique et scientifique, l’ingénierie magique, dans la communication longue portée, et même dans certains travaux physique dont-ils s'acquittent à la force de leur esprit. Enfin, les Sorciers très expérimentés sont capable de transcender le concept d'existence et de conscience de soi pour mêler leur âme à une conscience collective qu'ils appellent simplement le Réseau, qu'on pourrait décrire comme un gigantesque esprit basé sur un plan proche et constitué des sentiments et des volontés d'autres Mages. Le Réseau pourrait se fragmenter lui même en sous réseaux, permettant la communication entre Mages sans que la distance ne soit plus un problème jusqu'à une certaine limite.

- Les Spiritualistes : de toutes les familles de Daevas existantes, les Spiritualistes sont à la fois les seuls à pouvoir communiquer efficacement avec les esprits de plans d'existence différents du nôtre et les Daevas le plus sujet à des problèmes mentaux. L'éveil des dons d'un spiritualiste est l'une des expériences les plus traumatisantes qui soit qui se traduit généralement par la capacité d'écouter sans le vouloir des entités invisibles. Même si c'est une famille de Daevas très ancienne, elle demeure celle qui soulève le plus de questions. Il arrive encore trop souvent que de jeune Daevas soient vus comme des désaxés alors qu'ils sont véritablement en mesure d'écouter des créatures faites non pas de chair, mais d'esprit. Quand bien même un spiritualiste est reconnu, sa vie est un combat de tous les jours puisqu'il est souvent soumis à des intrusions mentales et autres tentatives de possessions contre lesquelles il parvient à lutter inconsciemment quand il est plus âgé. Ainsi, subissant un tel traitement, les Spiritualistes sont aussi les Daevas plus résistants mentalement arrivé à un certain âge. Leurs pouvoirs s’articulent d'ailleurs autour du mental : proche compagnon de la terreur et de la folie, ils sont capable de l’instiller chez autrui. Ils peuvent réduire à néant l'esprit d'une personne, faisant s'effondrer ses protections magiques et ses convictions sur elles même avant de s'en prendre à leur conscience même. Outre le fait qu'ils soient capable de manipulation élémentaire réduite, les Spiritualistes se caractérisent par le fait qu'ils soient les seuls à pouvoir ouvrir des brèches d'un plan à un autre pour y faire transiter des créature qui ne pourrait même pas exister dans notre monde. Le terme de Spiritualiste fait référence à ce phénomène, mais plus généralement à la capacité de communiquer avec les esprits. On notera que certains Spiritualiste sont capable de nécromancie.


3) Ordre des éclaireurs :

- Les Assassins : il est d'abord important de préciser que les Daevas de la famille des Assassins sont loin de tous être des tueurs furtifs ; un tel noms leur a été donné simplement pour rappeler que les capacités qu'ils maîtrisent et leur dons pour l'infiltration et la discrétion sont les meilleurs outils dont pourrait disposer un véritable assassin de profession. Ces mêmes capacités comprennent principalement la manipulation du spectre lumineux à un degré si poussé qu'un Assassin sous furtivité ne peut pas être détecté à moins d'utiliser une magie très pointue dont seul l'Ordre des éclaireur à le secret. Les Assassins disposent également d'un talent inné pour trouver les brèches dans un dispositif donné ou dans la garde d'une personne pour ensuite l'exploiter ou la pointer du doigt. Ils ne sont certes pas capable de se déplacer aussi vite que les Rôdeurs sur de longues distances, mais pour compenser, les Assassins peuvent momentanément compresser l'espace et le temps pour se retrouver d'un point A à un point B proche instantanément. Leurs réflexes sont à couper le souffle, ils sont capable de se métamorphoser en un nombre limité de bêtes et leurs carrure cache une force souvent insoupçonnée ; de plus, leur corps est naturellement très résistants à de nombreux poisons et toxines. On rapporte même que certains Assassin très âgés sont capables de secréter par des fluides corporels tels que la salive ou le sang des poisons uniques aux effets variés. Il s'avère également que les Assassin maîtrise une forme de magie bien à eux, les runes, qui se base sur des capacités activées à partir d'une série de symboles pour générer divers effets offensifs ou de soutien. Souvent, on retrouve les Assassins dans des rôles de surveillance où leurs sens aiguisés sont mis à profit, ou en tant qu'assistant dans divers domaine pour déceler les failles avant qu'elles ne surviennent. Enfin, les Assassins sont une famille de Daevas comprenant un taux de militarisation plutôt élevé.

- Les Rôdeurs : Ce sont les Daevas de l'ordre des Éclaireurs dont la sensibilité à la nature et aux créatures qui la peuple s'est accrue jusqu'à devenir une sorte de symbiose. Quel que soit le terrain, le Rôdeur peut le faire siens et y survivre ou y faire survire un groupe de personne indéfiniment en décelant en un tant record les points de ressources clefs et les zones sûres. On pourrait même dire que ces Daevas sont la nature elle même plus qu'ils ne la comprennent ; il font partie intégrante de leur environnement et l'exploite à son maximum. Bien sûr, leurs dons de métamorphose n'ont pas leur pareil, et il a même été constaté que les rôdeurs sont capables de communication basique avec les organismes en lesquels il se sont changés. Ce sont aussi des Daevas à l'endurance exceptionnelle souvent employés pour reconnaître une zone, pour y rôder -d'où le nom- et en noter toutes les spécificités. Les Rôdeurs sont capable de modifier le spectre lumineux mais pas aussi bien qu'un Assassin. Leur atout est principalement leur sensibilité au monde qui les entours, si bien qu'il est presque impossible de les prendre au piège. Leurs instincts et leurs sens sont aussi poussés que ceux des bêtes en lesquelles ils peuvent se changer, en faisant d'excellent explorateur ou agent de contre-espionnage. On notera en toute fin que les Rôdeur doivent constamment épancher ou lutter contre une soif de liberté absolue qui va en grandissant au fil des années ; du coup, c'est l'une des familles de Daevas les moins militarisés


4) L'Ordre des Prêtres :

- Les Clercs : l'empathie incarnée, les Clercs sont les Daevas dont la palette de pouvoir à muté vers des capacités de manipulation élémentaire moyennes et surtout vers la possibilité de déjouer la mort. Très sensibles à la vie sous toutes ses formes, ils savent instinctivement déceler le mal là où il se trouve dans un organisme donné. Leur magie hors du commun leur permet de recoudre les chairs, ressouder les os, rendre leur fonctionnalité aux organes... Et dans une certaine mesure de ramener une personne, un animal ou une plante à la vie. Physiquement, les Clercs jouissent d'une résistance remarquable qui leur permet de braver le mal dont souffre leurs compagnon pour les en tirer. De toutes les familles de Daeva, les Clercs sont ceux qui présente le plus de cas de magie consciente ; autrement dit, arrivé à un certain niveau de maîtrise, le Clerc sent que ses talents de soin se dotent d'une volonté propre limité pour se mettre à agir comme une système immunitaire supplémentaire, immunisant le Daeva contre presque toutes les maladies et augmentant fortement sa régénération des tissus. On retrouve les Clercs dans toutes les strates de la société mais principalement dans les branches médicales et religieuses ou les autres professions en rapport avec la vie sous toutes ses déclinaisons. En outre, la sensibilité innée des Clercs en fait de bons candidats à des postes d'écoutes et de conseils comme le personnel des églises. Enfin, comme leurs cousins Aèdes, les Clercs sont les Daevas les plus à même d'exceller dans l'art de la transmutation puisqu'ils sont capable d'instinctivement « comprendre » les matières organiques à un niveau atomique de sorte à ce que, lorsqu'il génère un nouveau volume de sang pour une victime qui en a perdu beaucoup par exemple, ils soient capable de générer le sang d'un groupe sanguin compatible avec celui de leur patient. Sans ça, leurs capacités de soin seraient limitées.

- Les Aèdes : signifiant chantre en ancien Atréien, Aède était auparavant un nom donné à ceux qui chantaient lors des offices religieux. Lorsque des Daevas se sont mis à manifester des talents en rapports avec ces mêmes chants, le terme est resté. Les Aèdes sont des Daevas dont les capacités sont en quasi-totalité orientées vers le soutien d'autrui, que ce soit par des chants et mantras magiques aux effets variés, par des capacités de soin moyenne, par la génération d'écrans de protection ou par l'emploi de techniques d'affaiblissement d'une cible donnée. Généralement comparé à un couteau multifonction auquel il ne manquerait pas une lame, l'Aède brille par sa polyvalence et peut remplir presque tous les rôles : sa résistance et sa magie de soin similaire à celle des Clercs leur permet d'être soigneur ou assistant soigneur, leurs mantras ésotériques peuvent leur octroyer une célérité remarquable pour qu'ils s'acquittent des tâches de reconnaissance, leur empathie les aide dans les missions d'écoute... Que ce soit dans le domaine civil ou militaire, l'Aède peut, à peu d'exceptions, tout faire en s'appuyant sur ses dons. Les pouvoirs les plus intéressants des Aèdes sont sans doute leurs mantras, des chants rythmiques magiques capables de renforcer les capacités physiques, magiques, ou la force mentale d'une personne. Les Aèdes présentent le capacité unique et surprenante de pouvoirs superposer plusieurs fois leur timbre de voix. Dans le domaine militaire, on fait par exemple état d'Aèdes capable de chanter trois mantras aux rythmes et sonorité différentes tout en formulant un sortilège de soin ; le tout donnant l'impression d'être chanté par plusieurs voix parfaitement similaires les unes aux autres mais ne sortant que par la même gorge.


5) Ordre des Ingénieurs :

- Les Artilleurs (pistoleros/gunners) : à l'heure actuelle, il n'existe aucune autre famille de Daeva qui soit plus orienté vers la destruction -pas même celle des Gladiateurs- que celle des Artilleurs. La quasi-totalité de leurs pouvoirs sont tournés vers des fins martiales. Le seul don dont ils peuvent disposer dans la vie civile est une compréhension innée de systèmes mécaniques et hybrides mécaniques magiques. En dehors de ça, l'Artilleur présente une singulière capacité à assembler des outils perfectionnés ou des armes nouvelles générations de calibres variables allant de l'arme de poing à la tourelle lourde pour les employer avec aisance, comme une extension d'eux même. On notera que la compréhension naturelle d'un système technologique magique donné permet aux Artilleurs d'être les acteurs majeurs des progrès technologiques en terme d'armement. Concernant leurs physique, les Artilleurs jouissent d'améliorations de puissance et de réflexes approchant celles des Assassins tout en bénéficiant d'une sensibilité à la magie s'apparentant à celle des Sorciers. Il est intéressant de préciser que l'apparition des Artilleurs et de leurs cousins Pilotes a ouvert la porte à de nouvelles spéculations quant à l'univers des esprits : selon certaines observations, les Artilleurs sont capables de communiquer avec ce qu'ils appelleraient l'Esprit Mécanique, avec lequel ils entretiennent une relation similaire à celle d'un Spiritualiste avec un esprit étranger neutre de grande puissance, conscient de lui même mais doté d'une intelligence limité. Lorsqu'ils entre en contact avec cet esprit hypothétique au travers de leurs outils et armes, les Artilleurs se mettent à considérer les mécanismes qu'ils manipulent comme des extensions de leur corps, profitant d'un niveau de contrôle sans égal. Concernant leur rapport à la magie, les Artilleurs usent principalement de sortilèges moyenne portée instantanés, moins puissant que ceux d'un Mage mais pouvant être lancé à une cadence très supérieure. On parle de magie de suppression.

- Les Pilotes (Riders) : famille de Daevas découverte le plus récemment, les pilotes entretiennent des relations avec les machines et systèmes foncièrement différentes que celles des Artilleurs entretiennent avec leurs armes. Là où ces derniers sont capable de s'approprier n'importe quel outil en communiquant et apprivoisant l'esprit mécanique qui y réside, les Pilotes sont quant à eux capables de fondre leur conscience et leur âme avec une machine pour devenir le système en lui même plutôt qu'un tiers qui le manipule. Le Pilote pourrait alors être vu comme un cerveau qui pourrait se connecter à un système complexe pour le faire agir tous ses organes selon son bon vouloir. De toutes les autres familles de Daevas, c'est celle dont la plus grosse partie des pouvoirs requiert un instrument -ici une machine- pour être utilisés ; ainsi, il n'est pas rare pour un Pilote de se sentir amputé lorsqu'il se déconnecte d'une machine. Ce trait de caractère commun chez cette famille de Daevas la pousse d'ailleurs fréquemment à la marginalisation, les Pilotes étant parfois bien plus à l'aise avec leurs pantins d'acier que leurs semblables de chair. Concepteurs hors pair, les Pilotes sont, comme les Artilleurs, à la pointe du progrès. Leur éventail de pouvoir peut se spécialiser en fonction du système auquel ils se connectent, rendant les possibilités presque infinies ; on prendra l'exemple du domaine militaire dans lequel les pilotes sont capables de ne faire qu'un avec des entités mécaniques et magiques comme les golems ou, dans certains cas extrême, des véhicules de tonnages important comme des navires volants. On notera que cette habilité à devenir la machine plutôt que de la conduire fait que la famille des Pilotes est le plus sujette à la perte de conscience de soit : il arrive que des connections répétés, trop longues et des chocs font se perdre le Pilotes quant à son identité, si bien qu'il n'arrive plus à se déconnecter et devient définitivement la machine, ou du moins un esprit limité qui, en fonction des cas, supplante, assiste, ou se fait écraser par l'Esprit Mécanique déjà présent dans un système. Enfin, on rappellera que les Pilotes jouissent des même amélioration physiques et mentales que leurs cousins Artilleurs.


6) Ordre des Artistes :

- Les Bardes : considérés comme des Daevas hybrides Clerc-Aède-Spiritualiste, les Bardes ont comme premier atout une polyvalence étonnante. Leurs pouvoirs s'orientent vers la vibration de l'air dans un domaine d’application acoustique. Ainsi, leurs mélodies peuvent soigner, renforcer, protéger ou détruire. Leurs capacités de soin tendent à égaler celle d'un aède, de même que leurs pouvoirs de renforcement de tiers. Quant à sa magie offensive et défensive, le Barde est capable d'oblitérer les protections magiques, charmes et autre bénédictions pour laisser une cible vulnérable à des attaques soniques lourdes. Dans le domaine civile, même s'ils n'existent que depuis peu de temps, les Bardes se sont taillés une place dans les domaine liés à la communication orale tels que la politique, et pour cause : leur principal modification physique concerne leur timbre de voix ; il devient beaucoup plus portant et, même si ça n'est pas toujours le cas, il devient le vecteur d'une force de persuasion incroyable. Lorsqu'ils deviennent Daevas, les Bardes gagnent un bagage culturel instinctif à la quantité de savoir variable concernant l'oraison. Ainsi à-t-on déjà vu, dans les cas extrême, d'ancien illettrés devenus Bardes capable de lire lentement n'importe quelle œuvre. Enfin, le Barde est le plus a même des Daevas à communiquer des émotions. Souvent, ses sentiments transparaissent dans ses chants et s'insinuent dans l'esprit d'autrui, procédé très controversé mais utile pour convaincre des foules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lychcroft.weebly.com
 
Classification des daevas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La classification des armes médiévales
» Classification des romans Warcraft
» Dégustation vivons la classification!
» Classification des personnages
» Classification des énigmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Clairvoyants :: Préambule :: Informations générales :: Roleplay-
Sauter vers: