Partagez | 
 

 [Elyséen] Orlok Destromonar, l'Eternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destromonar

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part dans le monde éloigné qu'est la Normandie

MessageSujet: [Elyséen] Orlok Destromonar, l'Eternel   Sam 15 Aoû - 18:18


   
   Nom : Destromonar
       Prénom : Orlok
       Race : Elyséen
       Âge : 31 lors de son ascension et plus de 4 siécles selon les rumeurs.
       Sexe : Masculin
       Etat : Daeva



       Description physique :
Rarement laissé à l'air libre, le corps d'Orlok est marqué par la guerre. Ou plutôt,il est la guerre. Les siècles de combat ont fait de ce dernier une arme vivante ; alliant une durabilité proche de celle des Templiers avec la force brute des Gladiateurs, l’Éternel ne se cache pas et ne peut de toute façon pas le faire. Mais une fois le casque tombé,il semble déjà beaucoup moins intimidant. Ses yeux, rappelant les flammes et la dévastation causées par son passages semblent souvent ailleurs,comme absorbés dans la contemplation d'un objet invisible. Ses cheveux quand à eux sont noirs, soignés sans trop l'être. Une cicatrice marque son oeil gauche, révélant au passage l'Ether qui circule dans ce dernier lorsqu'il se bat, gagnée lors de sa lutte contre les Balaurs et les Asmodiens. Son teint se veut légèrement mat,mais le peu de lumière atteignant sa peau le laisse pâle la plupart du temps,même si quelques minutes seulement sont nécessaires au retour en place de sa teinte naturelle. Le reste de son corps quand à lui est profondément marqué par les blessures qu'il a subi durant sa carrière, la plus notable étant une grande coupure au niveau de son sternum,visible en parallèle dans son dos, il reste en revanche muet quand à son origine ; l'interrogation d'un des hommes ayant servi avec lui ne donnera guère plus de réponse qu'un "Il s'est mis devant.".


       Description mentale :
Le caractère de l’Éternel reste un mystère en ce qui concerne son intimité. Pour le reste... Orlok laisse généralement l'impression d'une personne étonnamment calme, voir trop. Il n'est pas rare qu'il marche lentement vers son objectif,certain qu'il ne peut pas lui échapper. Ceci a souvent été confondu avec un excès de confiance, mais s’avère en réalité lié au profond respect d'Orlok pour ses ennemis comme pour ses alliés et son lien avec l'honneur. Mais son coté duelliste disparait rapidement lorsque l'autre coté ne le respecte pas ou lorsque l'on s'attaque à ses hommes. Intelligent, vif et courageux, la réelle faiblesse de l’Éternel réside dans sa confiance totale en ses alliés,voir dans ses ennemis de longue date. Ancré dans ses convictions, il peine à donner la mort lorsqu'il ne la juge pas nécessaire ; Passablement éreinté par cette dernière au fil des années.


       Histoire :
Celui que l'on connait comme l’Éternel est né dans une famille noble, d'une mère Daeva et d'un père Humain. Son père ; Norion, incapable de rentrer dans l'armée du fait de sa condition d'Humain et ronger par un mal inconnu se mit en tête de faire de son fils un militaire malgré sa nature. Berçant l'enfance de ce dernier avec des histoires et des contes de chevaliers, Orlok fut très réceptif, peut-être trop. Il se mit en tête de combattre les Asmodéens malgré son statut. Cependant ; il attendit longuement. Étudiant la chevalerie, le combat, la stratégie et l'art de redonner espoir. Au fil des années,il n'eut aucun mal à convaincre d'autres hommes de le rejoindre jusqu'à ses 37 ans, ou il se sentit prêt. Et c'est ainsi qu'il connaitra son Ascension. Décidé, il se mit en route avec sa troupe,prenant la route d'une brèche présente dans la jungle de Poya malgré le danger représenté par la nature. Mais c'est lors d'une halte  que le combat leur parvint. Confondu avec des explorateurs aux premiers abords par des Asmodéens trop orgueilleux, un combat des plus sanglants s'engagea, ou la triste vérité éclata. Bien qu'équipés, les hommes restaient des Humains. Au début 15 contre 4, ils n'étaient plus que 3 contre 3 après quelques minutes. Mais,au plus fort du combat, alors qu'il voyait ses alliés au bord de la mort et ses rêves volaient en éclats, au moment même ou l'un des Asmodiens allait abattre son espadon sur lui... Une force nouvelle envahit Orlok, véritablement surchargé par la colère et la douleur, il employa ce qui deviendra plus tard sa marque de fabrique, envoyant sa main à une vitesse fulgurante se saisir du crane de l'Asmodien, il le broya sans autres formes de procès,la lame de ce dernier se plantant simplement dans son épaule droite. Les deux derniers Asmodiens,terrifiés par l'Ascension de l’Éternel prirent la fuite,non sans lui promettre qu'ils se reverraient un jour. Le nouveau Daeva s'effondra cependant, brisé par l'émotion, pour ne se relever que bien plus tard,une lueur nouvelle dans le regard. Il deviendrait le servant de Nezekan.
Rentrant dans l'armée conformément aux souhaits de son Père, Orlok aurait pu connaître une ascension éclair, mais non. Il préféra monter de grade en grade,lentement mais surement, affinant sa maîtrise de l'Ether, ses paroles et son corps afin de devenir réellement digne du grade suivant. Impressionnant à la fois ses égaux,ses hommes et ses supérieurs grâce à ses talents d'orateurs, il n'était pas rare de le voir rallier les forces Elyséennes de sa Légion lors de combats semblant perdus ou il apporta une glorieuse victoire aux siens. Ses états de service, impeccables au premier regard, semblent s'assombrir avec le temps. En effet, si la guerre ne change pas,elle change les Hommes. Orlok, au début Elyséen passionné, commença à distinguer les erreurs du système Elyséen, l'hypocrisie, la Lumière, le mensonge. Si il n'y portait pas plus d'attention que cela lors de ses 2 premiers siècles,au début du troisième il commença à remettre en cause ceux qu'il servait aussi aveuglément depuis si longtemps. Gardant cependant son jugement pour lui même,il n'est pas rare qu'il décide de se retirer suite à une scène, préférant prendre le temps d'analyser les événements ou simplement de ne pas intervenir hâtivement. Après les doutes,vinrent les remords ; remettre en cause la parole des Seigneurs Seraphims le laissa seul face à un abime de questions. Pourquoi je me bats ? Est-ce qu'ils le méritaient ? Il n'y a pas d'autres solutions ? Qui croire au sujet de la Légion du Tonnerre ? Est-ce que massacrer les Asmodiens ne revenaient pas à massacrer des Elyséens ? Ne sommes nous tous pas fils d'Aion ? Toutes les questions d'Orlok ne pouvaient hélas pas être posées, il devait attendre, attendre le moment propice ; le jour où il serait sur.
Arrivé à son quatrième siècle, Orlok fut assigné à la Légion du bouclier de Nezekan en tant que Légionnaire, achevant partiellement son but original,quoique fortement affaibli par ses doutes, où il opère toujours actuellement.
Un jour,l'heure viendra ou l’Éternel sera déchu de son titre. Mais ce jour la n'est pas encore arrivé.


       Ce qu'on dit d'elle/ de lui :
Un homme ayant travaillé à ses cotés : L’Éternel ? Rien qu'à l'idée de combattre à ses cotés,je sens la victoire nous tendre les bras.

Un rival Asmodien : Cette saloperie de boite de conserve... J'attends avec impatience le jour où nous broierons le Broyeur ; il a oublié que toute chose doit connaitre une fin un jour ou l'autre.

Une citoyenne : Cet homme... Il respire quelque chose, rien que le sentir passer près de vous suffit à vous faire reprendre espoir, mais parfois s'en est effrayant,comme si ça cachait quelque chose...

Son Tribun : L’Éternel ? C'est un bon élément. Peut-être un peu trop attaché à ses codes hélas.

Caractéristiques particulières :
-Porte en permanence une flasque qu'il boit fréquemment, une bonne perception de l'Ether permettra de détecter qu'il s'agit d'une boisson à base d'Ether liquéfié.
-Tousse, du à une affliction sur laquelle il ne s'étendra pas.
-Réputé pour sa clémence et son sens de l'honneur.
-Emploie une guisarme nommée Nihilris, peu d'informations sont disponibles à son sujet,mais il semble que l'arme soit animée d'une sorte de faim instinctive d'Ether.

Citation :
-Il n'y a que l'honneur dans la bataille.
-Je suis l’Éternel.
-Un jour, vous me vainquerez. Mais pas aujourd'hui, revenez me voir quand vous aurez pris de l'expérience.
-Un nouveau glorieux combat s'annonce.

       Est-ce que j'ai lu les divers règlements :



Dernière édition par Destromonar le Sam 15 Aoû - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Novice de la Clé

Novice de la Clé
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/06/2015
Age : 18
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [Elyséen] Orlok Destromonar, l'Eternel   Sam 15 Aoû - 23:27

Validé !

_________________
>>> Koko's dreams <<<
N'oubliez pas de voter pour le serveur !  cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lychcroft.weebly.com
Nylren
World boss
World boss
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 28/06/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Elyséen] Orlok Destromonar, l'Eternel   Sam 15 Aoû - 23:27

Je valide le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Elyséen] Orlok Destromonar, l'Eternel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Elyséen] Orlok Destromonar, l'Eternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucius L'eternel
» obelion/eradicateur eternel
» talent eternel
» Le Yama aux DS Sacrifice Eternel
» Musique de la Parade Russe sur les Champs Elysées 1814

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Clairvoyants :: Roleplay :: Registre des personnages :: Validés-
Sauter vers: