Partagez | 
 

 [Élyséenne] Opale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae
Novice de la Clé

Novice de la Clé
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/06/2015
Age : 18
Localisation : Orléans

MessageSujet: [Élyséenne] Opale   Mer 15 Juil - 13:33


(Thème musical)


Nom :
Inconnu


Prénom :
Opale


Race :
Élyséenne

Âge :
Nouvelle daeva


Sexe :
Féminin

État :
Daeva

Localisation :
N°18 du Village des Sources Chaudes — État d'Arcada — Oriel



Fonction :
Mage de la Clé d'Orichalque

Familier :
— Pompon, un Nyanco Rose terrifiant adorable qu'elle considère comme son enfant.


Description physique :

Opale est à l'effigie de sa faction : son teint halé s'allie naturellement à sa chevelure d'un blond profond et à ses lèvres abricot. Le parfum qu'elle dégage s'en rapproche justement, s'agissant de la pêche. Elle est de taille relativement petite, et les courbes de son corps semblent peu développées. En somme, elle n'a pas l'air très âgée.

Si l'on devait trouver une caractéristique particulière à la jeune femme, ce serait la couleur de ses yeux : ces derniers sont vairons, bleu à gauche et vert à droite.


Description mentale :

Aux premiers abords, Opale semble être une jeune femme lucide qui dégage une aura de confiance. Son regard pétille de détermination, lui conférant une certaine assurance qui n'est pas sans rappeler qu'elle vient tout juste d'acquérir son titre de Daeva.

Psychologie approfondie à découvrir directement en jeu.





Histoire :

Les joueurs peuvent aisément apprendre qu'Opale est issue de Poéta où elle œuvrait en tant que fermière pour aider son père. Cela inclut le dur labeur qu'est l'agriculture, mais également l'entretient du linge et de la ferme familiale. Elle aurait été victime de Kérubims mais serait parvenue à les chasser en compagnie d'un groupe d'amis, avant de s'élever au statut de Daeva.
Il s'agit aujourd'hui d'une spiritualiste plus talentueuse qu'il n'y paraît puisqu'elle a pu pactiser avec des esprits de chaque élément. Elle entretient avec eux un lien très solide.


Ce qu'on dit d'elle :

« C'est une amie chère, malgré quelques passes difficiles. Sa naïveté est sa faiblesse, mais je suis sûre qu'elle finira par surmonter cette étape. C'est une personne qui reste douce et attentionnée, au service de sa nation. J'ai de grands espoirs qu'elle permette à Élyséa de se redresser... du moins, si plus de gens partageaient sa vision. » — Nylren Alarys.

« Elle a su s'adapter et prendre conscience que le monde est tel qu'il est et non tel que l'on voudrait qu'il soit, je suis fière d'elle. » — Éléonore Solaris.



Est-ce que j'ai lu les divers règlements :




Dernière édition par Opale le Jeu 30 Juil - 22:46, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lychcroft.weebly.com
Nylren
World boss
World boss
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 28/06/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Élyséenne] Opale   Mer 15 Juil - 14:01

Voyons une image de Jaina en thème ? On est sur Aion.
Je ref... [Se prend une poële sur la tête]

Je valide le personnage.
Mais de force, hein ?!

Jolie musique au passage, qui colle au personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Novice de la Clé

Novice de la Clé
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/06/2015
Age : 18
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [Élyséenne] Opale   Jeu 16 Juil - 17:37

#Souvenirs, isolement



– Cathleen, Enexia ! Attendez-moi, vous allez trop vite !

Je marchais aussi vite que je pouvais : mon champ de vision était obstrué par le panier à linge que je portais, ce dernier ralentissant la vitesse de mes pas d'ordinaire si hâtifs. Enexia s'était retournée pour m'attendre tandis que Cathleen atténuait sa cadence en soupirant. Elles avaient voulu m'accompagner battre le linge, mais toutes deux semblaient le regretter amèrement ; cela faisait plus d'une heure que nous marchions en direction du lac de Cliona. Cathleen ne s'était pas retenue de me le faire remarquer, mais Enexia était bien trop gentille pour le dire. Mais nous étions amies ; des amies pouvaient bien attendre un peu, non ?

La sensation du gravier laissa place à celle de l'herbe. Je nous savais arrivée à destination : laissant s'échapper un profond soupir de soulagement, je déposais le panier sur l'herbe et me redressais pour admirer la vue.
Le Lac de Cliona resplendissait de beauté, par-delà ses étendues chatoyantes qui encerclaient un petit îlot surmonté d'une sorte d'arbre lumineux et d'une ruine. Mon père me disait souvent qu'il s'agissait des vestiges du Grand Cataclysme, et que le Cliona était un poisson volant ayant élu domicile sur ladite île. Bien sûr, cela ne faisait qu'agrémenter l'admiration naturelle que j'éprouvais envers ce lieu. L'eau était translucide – certains disaient même qu'elle était bénie –, contribuant à offrir à ce lieu une image pareille à un sanctuaire.
Je m'installais près de l'eau afin d'y tremper un vêtement. Après avoir effectué une série de mouvements destinés à le nettoyer, j'empoignais une planche en bois de telle sorte à le battre. Cathleen et Enexia s'étaient installées dans l'herbe, près de moi. Elle extirpèrent hors du panier quelques habits – ceux de mon frère, qu'ils étaient sales ! – et imitèrent mes gestes.

– J'ai hâte de revoir Amyllia, avais-je lancé pour entamer la conversation. Elle doit venir ce soir, au village. Vous serez là ?
– Je ne pense pas ; je vais rentrer tôt ce soir, je suis épuisée, avait alors répondu Cathleen d'un air las.

Enexia secoua lentement la tête de droite à gauche, ses joues blanches virant au rouge. Je compris alors qu'elle ne pourrait pas être présente, elle non plus. Elle semblait gênée, j'entrepris alors de changer de sujet, en arborant un air taquin.

– Dis-moi, Cathleen .. Il est mignon ce Faïe, tu ne trouves pas ?
– Si tu le dis.. répliqua-t-elle, gênée.

Faïe était un ami à nous. Nous formions une belle bande d'amis, tous ensemble : Enexia était la plus timide, Faïe le plus macho, Cathleen la plus prudente et moi la plus taquine. Un certain écart s'était creusé entre Amyllia et le groupe, étant donné que nous étions issus de milieux défavorisés tandis qu'elle n'avait aucun mal pour subsister. Elle était née au sein d'une prestigieuse famille, et était vouée à faire partie de l'élite. Elle n'était que peu présente, occupée en tant que représentante de sa lignée, les Beilla. Mais malgré cela, je me considérais plus proche d'elle que des autres. Car au fond de moi, je savais pertinemment que si je devais quitter Poéta, alors je ne les reverrai plus, si ce n'est elle. Mais je me confortais dans l'idée de rester toute ma vie une fermière ancrée dans la promiscuité.
Après nous être acharnées contre mon linge, nous nous sommes séparées. J'ai marché jusqu'à la ferme pour y déposer les vêtements propres, puis ai repris la route du village pour y retrouver celle que j'attendais.
Comme prévu, Amyllia prônait au centre de la grand-place du village. Il s'agissait d'une femme dotée d'un grand charme : si l'on devait s'attarder sur les courbes de son corps, le galbe de sa généreuse poitrine et la finesse de ses hanches, inutile de dire qu'elle ferait chavirer plus d'un homme. Ses cheveux arboraient la couleur de l'ébène, tout comme ses autours de plaques sur lesquels se dessinaient des motifs ornementaux ainsi  qu'une élégante fourrure à la couleur identique. C'était à n'en pas douter une femme qui avait du succès auprès de la gente masculine, contrairement à moi qui avait encore l'apparence d'une enfant, du haut de mes seize printemps.
Son regard givré se posa sur moi, et ses lèvres esquissèrent un sourire.

– Ah, te voilà ! J'ai une « nouvelle » à t'annoncer, commença-t-elle en s'approchant.
– Amyllia, je suis si heureuse de te voir ! lançais-je en me jetant dans ses bras. Qu'est-ce que tu as à me dire ? .. Tu es enceinte ?
– Non, non ! Elle rit. Décidément, toujours aussi béate. Ça y'est : je suis une Daeva.
– O-Oh ! Mais c'est super ! Je suis vraiment contente pour toi- .. Attends une minute. Tu vas partir en guerre, ça veut dire ? Et moi ? On se reverra quand même, hein ?
– Oui, c'est promis. Je serai toujours là pour toi, me répondit-elle en souriant, avant de déposer une main sur ma tête.


J'ouvris les yeux. Encore un rêve, pensais-je avec amertume. Depuis quelques temps, je ressassais involontairement le passé dès que je fermais les yeux. Cela signifiait peut-être que ma fin était proche, mais je n'avais guère le loisir de m'en soucier. L'on me promenait de cellule en cellule en m'injectant différents produits aux effets plus ou moins douloureux. Ceux qui autrefois étaient mes amis me considéraient aujourd'hui comme un vulgaire rat de laboratoire : pire encore, ils avaient – dans un élan de folie – fait accroître mon désarroi en s'en prenant à ceux qui comptaient sur moi.

Depuis combien de temps étais-je sujette à ces expérimentations dénuées de toute humanité ? Je ne saurais vous le dire : j'ignorais s'il s'agissait des effets secondaires liés à ces substances qui m'étaient insufflées, mais ma mémoire se brouillait. Je perdais toute perception du temps et de l'espace lorsque j'étais entre leurs mains. Et lorsque j'ouvrais les yeux, j'étais seule, enfermée dans une cage en attendant que l'on vienne m'en extirper pour accomplir je-ne-sais quels sombres desseins.

Je regardais autour de moi : quatre grilles m'encerclaient, et je ne pouvais discerner qu'une silhouette s'approcher. Les portes s'ouvrirent, et je sentis le sol se dérober sous mes pieds. Des mains m'empoignèrent et m'extirpèrent hors de la cage, avant de m'allonger sur une table d'opération. Le cœur serré, je fermais les yeux en me remémorant ma vie passée.

Lorsque j'ouvris les yeux, j'étais seule. Je me recroquevillais alors sur moi-même, enfonçant mon visage dans mes genoux, en attendant patiemment qu'ils reviennent. Que tout recommence, encore et encore, jusqu'à l'annihilation totale du peu d'esprit qu'il me restait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lychcroft.weebly.com
Shae
Novice de la Clé

Novice de la Clé
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 28/06/2015
Age : 18
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [Élyséenne] Opale   Dim 26 Juil - 14:09

(Petite refonte de la fiche ! cat)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lychcroft.weebly.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Élyséenne] Opale   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Élyséenne] Opale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Aion] La campagne élyséenne
» Quelques screen de ZOHRA mon AEDE élyséenne
» La compagnie Gilnéenne.
» LBP2 : Contenu de l'édition collector européenne dévoilé !
» Edition collector européenne confirmée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Clairvoyants :: Roleplay :: Registre des personnages :: Validés-
Sauter vers: